Diagnostic & régulation du système travail

Face aux problématiques de santé au travail, de réduction de marges de manoeuvre et de rythmes effrénés, vous réagissez et vous trouvez des solutions. Vous êtes dans l'instantanéité et la réaction.

Retrouvez des ressources pour prendre le temps de penser des solutions préventives, durables, et des stratégies à moyen et long termes, et confirmer le renforcement de votre organisation par des indicateurs concrets.


k

Augmentation de la productivité

k

Hausse de la satisfaction et de la motivation

k

Amélioration de la santé au travail et de l'efficacité

k

Baisse des arrêts de travail

k

Réduction des conflits interpersonnels

k

Diminution de l'épuisement professionnel

 

 

Un outil, deux services

Le diagnostic

La régulation du système travail

Au cœur du système travail nous mesurons qualitativement autant ce qui se voit que ce qui ne se voit pas.

Cet accompagnement intervient à la suite du diagnostic.
Ce travail collaboratif participe au changement co-construit, mobilise l'intelligence collective et permet le mieux-être au travail.

 

 

Quelques éléments de méthode

Comment travaillerons-nous ensemble ?

Après avoir analysé vos besoins, nous impliquerons l'ensemble des salariés dans l'élaboration du diagnostic. Les résultats seront présentés à tous et constitueront le socle de l'accompagnement à venir.

Notre méthodologie d'intervention est basée sur la co-construction avec les acteurs internes. Nous vous transmettons cette méthodologie et vous accompagnons dans son appropriation au service du mieux-être au travail.

Nos prérequis

Une formalisation par écrit du contexte, des constats et/ou de l'expression d'un besoin par la direction demandeuse, ce qui implique :

  • Un contexte d'intervention favorable avec :
    • une acceptation de l'étude par l'encadrement et les salariés ;
    • la réalisation de l'étude sur le temps de travail pour l'ensemble des agents concernés ;
    • la mise en place d'une méthodologie de projet ;
  • Une restitution unique des travaux aux opérateurs et à l'encadrement ;
  • Le respect du code de déontologie des intervenants.

 

Code de déontologie

  • Confidentialité sur les informations de nature personnelle (santé, appartenance politique ou syndicale…) recueillies au cours des observations et entretiens ;
  • Pas de contribution à la mise en place de sanction notamment pour non-respect du travail prescrit ;
  • Engagement à promouvoir une éthique exigeante en matière d'intégrité et de respect des faits.

 

Comment aborder la complexité du système travail ?

Plusieurs dizaines d'années à intervenir dans tous secteurs d'activités nous montrent que les évènements, souvent externes (législations, normes, audits…), mettent à mal les organisations.

L'expérience nous enseigne que les solutions surmesures et co-construites sont les plus adaptées et les plus viables sur la durée car comprises et portées par les salariés.